Style Sheet / Guide de présentation à l’usage des auteurs de Phoenix

Preamble


Contributors should keep in mind that an article is a piece of written academic communication and should be structured and argued accordingly. This means avoiding contractions and colloquialisms and the temptation to advance an argument through the use of multiple questions, lists, and lengthy quotations from secondary sources. The proliferation of dashes, semi-colons, and low level sub-headings should also be avoided and lengthy footnotes kept to a minimum. Submissions that do not meet these criteria may not move on to the refereeing stage. Also, authors are requested to avoid the use of italics for emphasis, as they are reserved for specific purposes, above all for transliterated Greek words.

 

Abbreviations
If the abbreviation includes the final letter it has no full stop, except nos., eds., frs. Plural abbr: nn., frs., eds., nos. (plural of no.) Line numbers: line or lines, not ll, l, v, vv, and only when necessary for clarity

 

Page nos.
(123) not (p. 123), except where necessary to avoid confusion. i.e., e.g., always have commas Names of ancient works should not be abbreviated in text except in references to specific passages

 

Capitals
Greek and Latin: Used for proper names and adjectival forms of proper names Used for first word in titles Not used at beginning of sentences or of offset quotations French: Used for all words in names of institutions Not used for adjectival names of proper names (except in geographical expressions: le golfe Persique)

 

Cross references
Use "below, 000" not "on p. 000 below"

 

Ellipsis dots
Normally . . . inside a quotation, but use . . . . : before the initial capital of new sentence in the quoted text, and when the quotation ends with . . . at the end of the sentence of the surrounding text which itself ends in . Example: The text says "unlikely . . . . Exactly why is . . . unclear . . . ." Please note that quotations need to make grammatical sense.

 

Epigraphical and papyrological editorial symbols
Phoenix uses the standard epigraphical and papyrological symbols when citing inscriptions and papyri. The Editor will check these in final proof-reading.

 

Equal sign
Use " = " between two fragments in different editions, not ":"

 

Footnotes
Begin with capital letters unless first word is in Greek or Latin (and not a proper name) An unnumbered note before note 1 may contain acknowledgments. Cross-references to notes always "n. #" in footnotes, "note #" in text.

 

Greek

Iota adscript may be used in reproductions (a) of inscriptions or papyri, (b) of specifically cited editions of literary texts. When the diphthong takes an accent it goes on the adscript. A grave at the end of Greek matter is changed to an acute, unless it is on a word which has been an item of discussion.

 

Roman 

Use for ca, cf., e.g., etc., vs. names of Greek letters OCT, LSJ, Souda (preferred to Suda or Suidas).

 

Italics

Use for apud (not ap.), ad loc., sc., sic, viz. MS sigla: use bold text.

 

Numeral spans 

3 digits or fewer not abbreviated (e.g., 339-341) 4 digits or more abbreviated (e.g., 1139-52). Offset prose should have the attribution of the quotation given in ( )s after the end of the quotation.

 

Oxford comma 

Used after each member of a series (including the last when preceded by "and" or "or").

 

Papyrus frags.

Use form POxy.

 

Parentheses
Use square brackets inside parentheses. Expand abbreviations only with square brackets (e.g., T[emple] of Apollo, not T(emple)). But note different epigraphic & papyrological convention. Possessives of names: ending in s: add 's for modern names, just ' for ancient names ending in z or x: add 's Examples: Ajax's, Aias', Descartes's, Demosthenes'.

 

Quotations
Greek and Latin: no quotation marks, Latin in italics. Modern languages: roman in quotes or offset, italic if a word or phrase is used in an English sentence.

 

Punctuation
Comma and period inside ", the rest outside.

 

References
Form of references as in "Notes to Contributors" (Phoenix 49 [1995] 1-2). Refer to recent issues of the journal for examples of new style (starting with 50.1). However, in the review section we still use the old style: author, Title ( place year) p.nos. or author, "article title," Journal vol.no. (year) p.nos.

 

Roman numerals
Use for book pages (lower case) Use arabic numerals for volume numbers except inscription collections and papyri: CIL, FdeD, IdeD, IG, SEG, ICret and: ANRW, CLA, TLL. When a volume number is followed by fascicule or part number, leave a space before the section/inscription/page number: IG XII.1 6793.13, ANRW II.1 32.3 123.34.

 

Semi-colons
Used to separate successive references when they have internal commas, otherwise use commas.

 

Small caps 

MSS, III (dynastic notation, regal and civilian) ND, NS, NF, sections in LSJ, B.C., A.D., coin legends "Stephanus" pages/sections: Use lower case letters for sections followed immediately by line number inside section: 365b2. If both book/chapter and Stephanus page are given, leave space between: EN 4.3 365b2.

 

Transliteration
Any consistent system allowed; no diacriticals in transliterated Greek. The titles of modern Greek books and articles, like those of books and articles with ancient Greek in them, keep their Greek, but titles of ancient Greek books and modern Greek authors and journals appear in Roman script.

Préambule

 

Les auteurs doivent garder à l’'esprit qu'’un article est une communication écrite de nature académique et doit être structuré et argumenté en conséquence. Cela signifie qu'’il faut éviter les abréviations, les tournures orales et résister à la tentation de présenter son argument sous forme de questions multiples, de listes et de longues citations d’études critiques. La prolifération de tirets, de points-virgules et de sous-titres en bas-de-casse doit également être évitée, et les longues notes infrapaginales réduites au minimum. Les soumissions qui ne respectent pas ces critères ne pourront être acheminées au comité d'évaluation.

 

Appels de note
Les appels de notes sont placés avant la ponctuation, mais hors des guillemets.

 

Abréviations
Toute abréviation est suivie d’un point. Éviter les pluriels doublés (ex. : edd.). Pour indiquer les numéros des lignes ou des vers : ligne(s), vers, et non l. ou ll., v. ou vv. Pour indiquer les numéros des pages : (123) et non (p. 123), sauf si cela est nécessaire pour éviter la confusion i.e., e.g. ne sont jamais suivis de la virgule Les titres des œuvres anciennes ne devraient pas être abrégés dans le texte, sauf pour donner une référence spécifique à un texte déjà mentionné.

 

Chiffres romains
Les liminaires des livres : utiliser des majuscules. Les numéros de volumes : Lorsque le volume est suivi par une partie ou un fascicule, laisser un espace avant le numéro de section, d’inscription ou de page : IG XII, 1 6793, 13 ; ANRW II, 1 32, 3 12, 34.

 

Citations
Grec et latin : pas de guillemets, le latin doit être en italiques.
Langues modernes : caractères normaux entre guillemets (ou entre parenthèses pour la paraphrase) ; utiliser des italiques si un mot étranger est utilisé dans la phrase.
Ponctuation : La ponctuation doit être hors des guillemets, sauf si le point final marque la fin de la citation.

 

Énumération
Lorsqu’une énumération a plus de deux termes dont certains sont séparés par une virgule, le dernier terme, coordonné par « et », « ou » ou une autre conjonction de coordination, ne doit pas être précédé de la virgule. Fragments de papyrus Utiliser la présentation POxy.

 

Majuscules
Grec et latin:
Utilisées pour les noms propres et les adjectifs de gentilés. 
Utilisées pour le premier mot d’un titre. 
Utilisées au début d’une phrase ou d’une citation, si cette dernière commence avec un début de phrase. 
Anglais:
Utilisées pour les noms d’institutions. 
Utilisées pour les adjectifs de gentilés (ex. Latin and Greek languages).

 

Nombres de pages
On n’abrège pas jusqu’aux centaines (e.g. 339-341) On abrège dans les milliers (e.g. 1139-52).

 

Notes de bas de page
Elles commencent par une majuscule. Il peut y avoir une note non numérotée avant la note 1, afin de citer des personnes à remercier. Les références internes : « n. 00 » dans les notes, mais « note 00 » dans le texte Pages et sections du Stephanus Utiliser les caractères normaux pour les sections immédiatement suivies par le numéro de ligne, e.g. 365b2. Si le numéro de page du livre/chapitre et le Stephanus doivent être cités, laisser un espace entre les deux, e.g. EN 4, 3 365b2.

 

Paraphrases
La référence de la citation doit être donnée entre parenthèses ( ) à la fin de la paraphrase.

 

Parenthèses
Utiliser les crochets droits [ ] à l’intérieur des parenthèses Compléter les abréviations à l’aide de crochets droits et non de parenthèses, e.g. T[emple] d’Apollon et non T(emple) Respecter néanmoins les conventions de la papyrologie et de l’épigraphie en cette matière.

 

Petites majuscules
mss, iii (dynasties royales et civiles) sections dans LSJ, légendes de monnaies.

 

Points de suspension
Au nombre de trois entre parenthèses lorsqu’il y a coupure dans une citation. Prière de noter qu’une citation tronquée doit préserver une construction grammaticale correcte et lisible.

 

Point-virgule
Pour séparer les références si celles-ci contiennent déjà une virgule, sinon utiliser la virgule.

 

Grec 

Le iota adscrit peut être utilisé dans la reproduction d’un texte d’inscription ou de papyrus ou d’éditions de textes littéraires précisément identifiées. Lorsque la diphtongue porte l’accent, celui-ci est écrit au-dessus du iota adscrit. Un baryton à la fin d’une citation tronquée devient oxyton, à moins que le mot constitue un argument.

 

Caractères normaux
Les abréviations suivantes : ca, c.f., e.g., vs, etc. Les noms des lettres grecques OCT, LSJ, la Souda (et non Suda ou Suidas) Italiques apud, ad loc. op. cit., ibid., etc.

 

Ponctuation
Toute ponctuation qui ne fait pas partie de la citation se trouve à l’extérieur des guillemets. Un espace insécable est requis avant : ; ? et !, de même qu’après le guillemet ouvrant « et avant le guillemet fermant ». Possessifs anglais : Noms se terminant en s : ajouter « ’s » aux noms modernes, seulement « ’ » pour les noms anciens Noms se terminant en z ou en x : ajouter « ’s », e.g. Ajax’s, Aias’, Barnes’s, Demosthenes’.

 

Références
Les références doivent suivre le modèle donné dans la « Note aux auteurs » (Phoenix 49 [1995] 1-2). Se référer aux numéros récents (à partir de 50, 1) pour avoir un exemple du nouveau modèle. Cependant, dans les comptes rendus, on utilise toujours l’ancien modèle : auteur, Titre (ville année), p. ou auteur, « titre de l’article », Revue volume (année) p. Les références chiffrées doivent être séparées par des virgules et non des points : Thuc. III, 3, 2 (et non III.3.2). Références internes « Voir infra, 000 », et non « voir ci-dessous, p. 000 ».

 

Sigles de manuscrits
En majuscules et en italiques Signe = Utiliser « = » entre deux différentes éditions d’un même fragment, et non « : ». Symboles éditoriaux pour la papyrologie et l’épigraphie Phoenix utilise les signes conventionnels de la discipline dans les citations de textes épigraphiques ou papyrologiques.

 

Translittération
On peut ou non translittérer, en autant que la pratique soit uniforme dans tout l’article. Pas de signes diacritiques dans le grec translittéré. Les titres de livres ou articles en grec moderne, comme les livres ou articles avec du grec ancien dans le titre, conserve le grec, mais les titres des livres en grec ancien et les noms d’auteurs grecs modernes sont cités en caractères normaux.